Né en 1987 à Paris, Ralph Lavital grandit au sein d'une famille de musicien. Il commence par le piano et décide à l’âge de 7 ans de se mettre à la guitare, instrument qu'il étudiera pendant 7 ans au Conservatoire du XIII arrondissement de Paris.

C'est avec son père, également guitariste, qu'il apprendra les subtilités de la musique antillaises et ses différents styles tels que la Biguine, la Mazurka et le Zouk. Il s'initiera au jazz avec son grand frère pianiste.

En 2006, il entreprend un cursus de Musicologie à la Sorbonne (Paris IV) où il connaît sa première expérience de guitariste de jazz au sein du Big Band universitaire dirigé par Laurent Cugny. C'est cette rencontre qui va sceller définitivement son rapport au jazz.
 
En 2009, il suit les cours de Misja Fitzgerald Michel, et décroche sa licence. Il s'inscrit au conservatoire d'Ivry où il fera une autre rencontre décisive, celle d'Éric Schultz. C'est lui qui l'orientera vers l'EDIM à Cachan où il entame un DEM jazz sous la direction de Vincent Jacqz, David Prez, Laurent Coq, et Eric Schultz, diplôme qu'il obtient en 2012.
 
À sa sortie de l'école, Ralph Lavital est déjà un musicien actif de la scène caribéenne parisienne. Il se produit régulièrement aux côtés de Jean Claude Naimro, Jocelyne Beroard (Kassav), Thierry Cham, Tanya Saint Val, Gage, Erik, Jean Michel Rotin, Thierry Jean-Pierre, Jérôme Castry, Didier Davidas.
 
En 2011, il intègre Zetliyo, un groupe de jazz caribéen composé du pianiste Jonathan Jurion, du batteur Arnaud Dolmen, du saxophoniste Sylvain Joseph, du chanteur Nicolas Pelage et du bassiste Gwenaël Ladeux.

En 2012 , il participe à l'élaboration de deux disques importants ; l'album du chanteur Erik Pédurand Ecole Créole (Believe) avec Gwenael Ladeux, Matthieu Edward et Wendy Milton, et le disque du pianiste Laurent Coq Dialogue (Sunnyside Records/Naïve) avec Nicolas Pelage.
 
En 2013, il se produit aux côtés d’artistes tels que Akua Naru, Yoann Freget ou Cynthia Abraham. Début juin il prend la route avec le trio de Laurent Coq pour une grande tournée de cinq semaines soutenue par l'Institut Français à Paris et qui les conduira dans neuf pays de l'Afrique Australe et de l'Océan Indien. En novembre, avec le même trio, ils présentent Dialogue à la Jazz Gallery de New York et à la célèbre radio exclusivement dédiée au jazz WBGO.

Il enregistre également son premier EP (quatre compositions originales) dont il confie la réalisation artistique à Laurent Coq et qui réunit Nicolas Pelage et Cynthia Abraham au chant, Ricardo Izquierdo au saxophone, Zacharie Abraham à la basse, Jonathan Jurion au piano et Arnaud Dolmen à la batterie.


Vous aimez