Magali Goimard, auteur-compositeur interprète pianiste.
Elle excelle dans le répertoire de musique classique comme dans celui de la chanson contemporaine Vaucluse Matin 2014. Pianiste et musicienne accomplie, Magali passe allégrement au gré de ses concerts de la musique classique et contemporaine au répertoire de musique argentine et de tangos.
Médaille d’or de piano au CNR de Poitiers à l’âge de 15 ans, le bac en poche, elle s’installe à Paris pour y poursuivre ses études musicales. A l’Ecole Normale de Musique de Paris elle obtient les licences de concert en piano, musique de chambre, étudiant également l’accompagnement, le déchiffrage.


Parallèlement elle étudie le chant et suit les cours d’art dramatique de Max Fournel et de Jean- Laurent Cochet dans les Conservatoires du 9° et du 17°. Auprès de Georges Aperghis, Jean Paul Farré et avec le Centre Acanthes elle s’initiera au théâtre musical puis participera à divers spectacles lyriques et musicaux avec le Gruppo Action Musicale et le chef d’orchestre Jean Claude Malgoire (Festival d’Avignon, Festival d’Aix en Provence, Théâtre lyrique de Tourcoing)
Lauréate de nombreux prix internationaux : Prince’s Trust à Londres, Musique Espérance à Bergerac, Internationales de musique de chambre à Illzach, elle se produit en France et à l’étranger avec de grands interprètes comme le violoniste Pierre Amoyal, le flûtiste Pierre Yves Artaud.
Elle ouvre son répertoire à la musique contemporaine et collabore dans ce domaine avec des compositeurs de premier plan comme François Rossé, Patrick Burgan, Christophe Looten, Nicolas Bacri avec le soutien de musique nouvelle en liberté...créant avec ses amis musiciens de chambre l’ensemble Duruflé, ensemble à géométrie variable. En 2014, elle participe au festival « La Folle journée », au Printemps Musical d’Auteuil ou au Festival de Seneffe en Belgique. Elle fonde le festival de musique de chambre José David aux Sables d’Olonne.
Magali fait œuvre personnelle et séduisante Ouest France
Attirée par la composition, c’est par la chanson qu’elle exprime sa fibre poétique et musicale. Prix de poésie jeunesse du concours de la Rose d’or de Douai à 12 ans, elle donne des premiers concerts en interprétant ses premières chansons et la musique classique. »Piano classique, piano chansons » .pour les jeunesses musicales de France. Riche de ses rencontres musicales, Magali assume avec une grande liberté son éclectisme. 2009 marque son retour à l’écriture et à la chanson après une participation remarquée à l’Oratoire de La Rochelle au concert international « La Rochelle pour elles » le 11mars 2008. En Avril 2010 elle obtient pour « Tatouages » le prix du meilleur texte de chanson au concours de la médaille d’or de la chanson francophone de Saignelégier en Suisse. En 2011 elle rend hommage à Charles Trenet... L’ Espace René Cassin lui confie une soirée hommage à la chanson française en 2011 à Fontenay le Comte. Elle y interprète avec ses compositions et Brassens, Barbara, Gainsbourg, Vian. Pour le printemps des poètes, elle donne à Paris un récital Barbara à l’Espace Léopold Bellan puis au Mab Café à Saint Germain. Avec sa mère la poétesse Michèle Goimar, elle compose un album et crée un spectacle pour enfant « la ronde des saisons ». Elle retrouve le Festival d’Avignon en 2013 et 2014 pour y présenter son répertoire plus personnel « de l’autre côté du piano »


Vous aimez