Clavier, compositeur et arrangeur, Gilles Voyer est né le 28 Août 1966 à Fort de France. Associé aux meilleures années du groupe Taxikréol, il participe en novembre 1990 à sa refondation avec Janick Voyer (chant) et Franck Donatien (guitariste et membre fondateur) et devient le principal clavier du groupe jusqu’à 2010.

 

Dès lors, il compose de nombreux titres comme Poutchi ou rivé la, Sé kon sa, La casa de tu mama, Sa ou fè et dans la foulée enchaine plusieurs tournées avec ce groupe qui l’emmèneront, en Amérique centrale, en Amérique du sud, aux Etats unis, en Cote d’ivoire, en Lettonie, Suisse, Belgique.

Dans le même temps il compose sur les albums de Tony Chasseur, Mizikopeyi, tatiana Miath, Édith Lefel.

On le retrouve sur scène entre 2002 et 2010 avec : la Perfecta, Orlane, Jocelyne Beroard, Jean Philippe Marthely, Jean-Claude Naimro, Tanya Saint-Val, Patrick Saint-Eloi, Clavier sur le titre « Eskizé mwen », Jean-Luc Guanel, Eddy Marc, Nowliz, Léa Galva.

Plus claviériste que pianiste, Gilles Voyer nous montre, qu’au-delà des connaissances académiques et livresques, il existe un monde plein de rythmiques essentielles, de gimmicks indispensables sans qui, nulle danse n’est possible. Le clavier joue un rôle essentiel dans la musique caribéenne qui se pratique aujourd’hui. Tantôt en avant où il tient le rôle du pianiste en affirmant les harmonies de la composition, tantôt sideman discret, Gilles Voyer sait placer d’une main les nappes qui soutiennent le chant de l’autre main la gimmick qui complète ou remplace celle du guitariste et bien souvent se placer dans l’harmonie vocale où sa place de choriste l’attend. Si sous ne l’avez jamais entendu, cette 6e édition sera pour vous l’occasion de vous faire un avis.


Vous aimez