LES PIANISTES INVITÉS


Baptiste Trotignon : Paris

Son premier album « Fluide », sorti en 2000, le révèle à 26 ans comme l'un des plus spectaculaires, complets et séduisants pianistes de la Nouvelle génération.

En 2001, l'académie de Jazz décerne à Baptiste le Prix DJANGO REINHARDT qui récompense le musicien français de Jazz de l'année.

Baptiste TROTIGNON est né en 1974 en région Parisienne, puis passe son enfance proche de Saumur dans les Pays de la Loire.

Il aborde l'étude du piano classique à l'âge de 9 ans et quelques années plus tard, il rejoint le conservatoire de Nantes. Adolescent il découvre le jazz et l'improvisation qu'il apprend en autodidacte, et c'est à Nantes qu'il fait ses premiers concerts à l'âge de 16 ans.

En 1994 ; il est à la fois pianiste et comédien dans le film d'Alain CORNEAU « le Nouveau Monde », et un an plus tard il s'installe à Paris.

En 2003, Baptiste sort son nouveau disque cette fois ci en piano solo dans un répertoire composé entièrement d'originaux, grandement salué par la presse (« ffff » de Télérama, « choc de l'année de Jazzman., disque d'émoi de « Jazz magazine».

En 2008, son label NAIVE , réédite pour ses 10 ans son premier album solo regroupé avec un récital en piano solo enregistré à la salle Pleyel.

Il a joué avec Stéfano di BATTISTA, Brad MELHDAU, jacques SCHWARZ-BART, David MURRAY et Dave LIEBMAN, Didier LOCKWOOD et beaucoup d'autres...

Frantz Laurac : (Martinique)
Un Jazzman « Enraciné Vif ».Compositeur, arrangeur, interprète,

Frantz Laurac naît en 1980 au François en Martinique. En 1999, Il quitte l'île et s'installe à Bordeaux pour suivre une formation classique au Conservatoire Régional et il obtient en parallèle une licence de Musicologie.

Séparé du pays de ses émotions, se sentant exilé, il s'ouvre au fil du temps à des rencontres musicales multiculturelles, qui le conduisent sur le chemin de l'approfondissement de son identité.

Prenant conscience de son enracinement et de sa richesse intérieure, il imagine un langage musical qui soit un creuset faisant vivre toutes ses influences, sans les dénaturer.

En 2011, il donne naissance à Pakala, son « pays intime », la musique des racines de son cœur.


Florat Sicot : (Montpellier)
Elle étudie le piano classique au conservatoire de Montpellier mais, très vite attirée par la musique afro américaine, elle se tourne vers le jazz et le gospel .

Tout en poursuivant des études de musique (DEM piano Jazz ), elle fait ses débuts au sein de la chorale KUMBAYA MASS CHOIR, et intègre le quatuor de gospel féminin BLACKNESS en tant qu'alto et pianiste ainsi que différentes formations de jazz ( Kirbymemory , les Voix Liées chantent Miles Davis ) et de gospel.

Son timbre vocal, chaud aux accents de blues et de soul, communique aux chants une sincérité profonde.

Dominique LEBLANC : (Guyane)
Dominique LEBLANC naît à Capesterre-Belle-Eau en Guadeloupe en 1968. C'est sa mère qui lui apprend le piano dès son plus Jeune âge.

En 1980, il suit sa famille en Guyane, puis intègre l'école nationale de musique et de danse "Edgar NIBUL" de Cayenne. Pendant quatre années, il suit non seule- ment une formation classique, mais également jazz.

Sa rencontre avec Gérard LOCKEL en 1992 (créateur du concept GRO KA MODEN), est un point fort dans sa vie musicale.

En 1994, il quitte la Guyane et arrive en métropole. Durant cinq ans, il poursuit son apprentissage musical à l'American School of Modern Music (Paris 15ème) : En 2000, Dominique LEBLANC est sollicité pour enseigner la musique au Théâtre de l'Air Nouveau à Paris. Dominique LEBLANC est Acteur de complément en tant que pianiste de Jazz dans le film « Madame De », pour


LES PIANISTES GUADELOUPÉENS


Franck Souriant : (Toulouse)
Franck Souriant est né à Bordeaux le 5 novembre 1957 d'un père Guadeloupéen et d'une mère Bordelaise.

Il trempe dès son plus jeune âge dans l'univers de la musique car son père et son oncle Louis sont pianistes passion- nés de musiques.

A l'âge de 9 ans sa famille décide de vivre en Guadeloupe jusqu'à l'obtention du bac.

Cinq ans d'étude de mathématiques à Bordeaux, ses activités musicales se portent sur le Jazz, le Gwo ka traditionnel et moderne.

De retour en Guadeloupe il est le pianiste de TROPIC Fusion avec Edouard Benoit, Charlie Lamotte, Jocelin AUCA- GOS et Gaby Moustache.

Après plusieurs voyages en Martinique, à Paris, au Québec il s'installe définitive- ment à Toulouse où il enseigne le piano jazz à l'école de musique vivantes MUSI- CHALLES.

Franck Souriant est connu pour son sens du rythme bien Caribéen et son admira- tion pour le pianiste Bill EVANS qui a bercé sa jeunesse.

Se définissant comme pianiste de Jazz, il est aussi à l'aise dans divers styles comme la salsa, le reggae, la musique brésilienne.

On peut 'l'entendre sur divers disques : Lucien Joly, Hervé Rousseau, Juan Martin, Léa SOUMA, Wab And the funky Machine.


Laurent SAHAI : (Corbeil-Essones)
Né le 23 juin 1969 à Eaubonne, il étudie à l'école normale de musique de Paris, puis au CNSM de 1991 à1993.

Il obtient le premier prix de formation musical et le premier prix de piano au CNR d'Aubervilliers La Courneuve.

En 1998, il a son D.E de professeur de musique à l'université de Paris- Sorbonne.

Pianiste et enseignant de la formation musicale, il accompagne des classes de chant, des cours de danse classique et d'art dramatique.

Laurent, participe régulièrement à des représentations d'improvisations.

Il travaille le répertoire du duo de piano à travers , son projet « Un piano pour deux « en compagnie de son complice et collègue Pierre Teissere.

Malika Tirolien : (Montréal)
Depuis son plus jeune âge, Malika est attirée par les arts et plus particulièrement par la musique. Quand ses parents s'aperçoivent qu'elle effectue des œuvres de J.S Bach à l'oreille, ils décident de lui faire suivre des cours de piano classique. Après 9 ans de cours privés, et de nombreux prix d'interprétation lors de concours de piano inter Caraïbes, elle décide de se tourner vers le chant. Autodidacte, elle fait ses premiers pas dans la chanson en s'imprégnant de Rhythm and blues.

Après l'obtention de son Baccalauréat en juin 2001, ainsi qu'une victoire au réputé concours de chant « graines de star », elle réalise son rêve en s'inscrivant à l'Université de Sherbrooke au Canada.

Alain JEAN-MARIE : (Paris)
Né à Pointe à pitre, Alain Jean Marie, aborde le piano en autodidacte dès l'âge de 8 ans et fait ses débuts professionnels dans les bals des Antilles.

Il s'installe à Paris en 1973 et joue régulièrement à la Cigale avec Robert MAVOUNZY et Al LIRVAT . A partir de 1976, il accompagne de nombreux solistes notamment Chet BAKER, Sonny STITT, Art FARMER, Slide HAMPTON, Johnny GRIFFIN, Clark TERRY, Lee KONITZ Et bien d'autres.

Il reçoit en 1979 le prix DJANGO REIN- HARDT de l'Académie de Jazz.

Le Be-Bop demeurant son territoire de prédilection. Nombre de ceux qui suivent la carrière d'Alain Jean Marie ne peuvent que se réjouir de le trouver désormais en Position de leader. Personnage aussi discret qu'inspiré, il possède en effet la subtilité harmonique, l'assise rythmique, l'amour de la phrase mélodique et le sens du toucher qui sont la marque des grands pianistes.

Vous aimez